Présentation

mur

 

À propos de ce carnet

Ce carnet est dédié à l’ontologie, spécialité philosophique, en tant qu’elle peut intéresser les spécialistes de sciences empiriques. Il accompagne et complète le séminaire « ontologie et connaissance (scientifique) » animé à l’antenne toulousaine de l’Ehess par Philippe Boissinot, Sébastien Plutniak et Michel Grossetti. Ce séminaire est spécifiquement dédié à l’interface entre ontologie et sciences spéciales. Il entend rassembler à la fois des philosophes actifs dans ce domaine de la métaphysique, des spécialistes de sémantique et d’informatique et des praticiens des sciences empiriques intéressés par un tel questionnement à partir de leurs objets d’investigation.

Le séminaire

La plupart de nos activités quotidiennes, et une grande partie de celles relevant des sciences, consistent à se poser des questions ontologiques : qu’est-ce que c’est ? pourquoi cela arrive-t-il ? qui a agi ? On fait donc de l’ontologie comme on énonce de la prose. Toutes nos capacités classificatoires s’y ramènent, de même que notre façon de découper des touts en parties (méréologie). En nous interrogeant sur l’ameublement du monde, nous sommes enclins à revisiter des entités aussi diverses que celles de substance, événement, agent, concret/abstrait, individuel/collectif, relation, identité, causalité, particulier/universel, etc. Ces questions ont longtemps été le seul domaine de la philosophie et sont depuis peu investies par l’anthropologie et la sociologie, voire les sciences cognitives, mais parfois, sans retenir les bonnes leçons de ce que l’on pourrait appeler une « métaphysique scientifique et pratique ».

Nous voudrions montrer dans ce séminaire combien ces outils conceptuels peuvent nous être utiles quand il s’agit de passer des questions les plus théoriques aux domaines très appliqués, tels ceux de l’informatique, de la sémantique, des SIG, ou encore, pour rendre compte des fouilles archéologiques ou des réseaux sociaux. À condition bien sûr
de respecter quelques règles visant à clarifier le propos et le recours aux entités les plus cohérentes qui soient. Ce séminaire s’annonce donc réflexif et interdisciplinaire, et se présentera également comme une boite à outils.

 

 


Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *